Que penser du sexe virtuel ?

sexe virtuel

Le développement des nouvelles technologies a impacté toutes nos habitudes quotidiennes. Le sexe n’échappe pas au phénomène. Un téléphone, une connexion internet et une caméra suffisent à s’adonner à la pratique sexuelle de son choix. Le sexe virtuel est-il une vraie alternative au sexe avec contact physique ?

Qu’est-ce que le sexe virtuel ?

C’est un fait, ces dernières années ont mis en lumière une nouvelle manière de pimenter sa vie sexuelle : le virtuel. Les sites de rencontres, les discussions par webcams interposées, le tel rose ou encore les échanges de photographies coquines, nombreux sont les moyens d’avoir recours au sexe virtuel.

Le sexe virtuel regroupe toutes les activités sexuelles pratiquées par des individus par le biais d’outils technologiques. Par appel vocal, par messages, sur des forums de chat ou via des messageries en ligne, que l’on soit célibataire ou en couple, tous les moyens sont bons pour assouvir ses besoins sexuels.

Faire l’amour virtuellement : une solution à la distance physique ?

Isolé, la libido n’en est pas moins présente. Qu’on l’on soit célibataire en quête de contact ou en couple à distance, le sexe virtuel rapproche les individus. Alternative aux relations à distance, le cybersexe est méthode utilisée par de nombreux couples désirant conserver une vie sexuelle même lorsqu’ils sont loin l’un de l’autre. Qu’il s’agisse d’un court éloignement ou d’un éloignement sur le long terme, le sexe virtuel apporte une solution aux couples en quête d’une sexualité épanouie. « Pour nous, le sexe virtuel est un moyen de rester liés. On s’écrit d’abord des messages coquins par SMS tout au long de la journée avant de se donner rendez-vous le soir pour du sexe par webcam. Les premières tentatives étaient parfois comiques, mais très vite le désir a pris le pas sur la gêne », explique Leslie, 28 ans, en relation à distance avec Romain 32 ans.

Le sexe virtuel est-il une réponse efficace à la distanciation sociale ?

L’épidémie de Coronavirus Covid-19 est une occasion de plus pour le sexe virtuel de s’imposer dans les habitudes des individus à travers le monde. Avec 4,6 milliards de personnes confinées sur la planète, le cybersexe et le sexe au téléphone n’ont jamais autant été d’actualité. Particulièrement apprécié par les individus confinés seuls, le sexe virtuel a permis à de nombreuses personnes de maintenir une activité sexuelle malgré les mesures de distanciation sociale.

Le téléphone rose : plus populaire que jamais ?

Le lâcher prise permis par la distance physique figure parmi les raisons principales qui expliquent le succès du téléphone rose. En ligne, les plus timides et les plus complexés peuvent s’exprimer sans jugement. Loin des tabous, le téléphone rose a une fonction libératrice. Il permet de créer du lien entre deux individus, dans une société où les liens sociaux se détériorent. Discuter avec une interlocutrice du téléphone rose offre à la fois de créer des dialogues coquins à des fins sexuelles, mais aussi de se reconnecter avec la réalité en ayant quelqu’un au bout du fil.

« Le téléphone rose m’a permis de réaliser des fantasmes que je n’osais pas avouer à ma femme. Plus qu’un moyen d’avoir une relation sexuelle virtuelle, le téléphone rose m’aide à mieux comprendre ma sexualité avec une interlocutrice ouverte d’esprit », confie Christophe, 41 ans. Le téléphone rose s’adresse à tous, que l’on soit un adepte du sexe virtuel, que l’on souhaite réaliser un fantasme, ou que l’on désire booster sa libido avant une rencontre sexuelle.

Rencontrer une belle femme à Charleroi n’a jamais été aussi facile grâce à Internet
Comment dire à votre partenaire, sans le brusquer, que vous l’avez trompé